La « grosse pierre » d’Ymorville

LA GROSSE PIERRE D’YMORVILLE

Cette « grosse » pierre est un bloc de calcaire dur et siliceux (calcaire de Beauce Aquitanien) présentant les caractéristiques d’une piste de glissade, vraisemblablement une table de dolmen en grès basculée.

Mensurations : Hauteur : 170 cm, longueur : 3 m, épaisseur : 90 cm.

On lui attribue plusieurs croyances :

  • La croyance populaire consistait pour les femmes à glisser, fesses nues, tout du long pour pouvoir enfanter (essayez toujours mesdames…)
  • On racontait autrefois à Prunay que celui qui, le jour de la mi-carême, allait au pied de la pierre tournante d’Ymorville et y restait à attendre pendant un temps convenable, voyait apparaître la mi-carême en personne, qui, moyennant la modique offrande d’une poignée de foin, gratifiait le visiteur d’une énorme quantité de harengs salés. » (source : MORIN. Le Prêtre et le Sorcier, p. 11)
  • Au moment où le prêtre commence sa liturgie, la Grosse Pierre se met en mouvement et elle décrit une demie évolution et laisse voir un trésor que l’on peut prendre mais il faut se hâter car dès la liturgie finie, la pierre achève son mouvement et malheur à l’imprudent qui s’est laissé tenter par l’appât de l’or. (source : Revue des Traditions populaires, 1891)

 

IMG_20210424_161225IMG_20210424_161243IMG_20210424_161145

 

où la trouver ?

 

Voir en plein écran