Qualité des eaux

Madame, Monsieur,

Je vous informe que le bilan de la qualité des eaux de consommation pour l’année 2016, qui vous parvenait auparavant sous format papier, est en ligne dans sa version dématérialisée.

Je vous prie de trouver ci-après, le lien d’accès à ce bilan.

https://www.centre-val-de-loire.ars.sante.fr/la-qualite-de-leau-potable-en-2016

L’Eure-et-Loir reste le département de la région Centre-Val de Loire qui compte le plus grand nombre de réseaux délivrant une eau non potable. Il est indispensable que les collectivités qui ne bénéficient pas à ce jour d’une eau de qualité, restent fortement mobilisées pour atteindre dans les meilleurs délais, cet objectif prioritaire de santé publique. En absence d’eau potable, l’Etat continuera de conditionner les projets de développement urbain à l’existence effective d’un programme réaliste et lisible permettant de rétablir à court terme la situation de l’approvisionnement en eau.

Dans l’objectif d’assurer et de pérenniser l’efficacité de ces actions curatives, il est essentiel que les programmes de reconquête de la qualité de la ressource, tels ceux liés à la directive « nitrates » de 1991 et aux opérations de protection des bassins d’alimentation des captages, soient systématiquement mis en œuvre.

Pour conclure, il est important de souligner qu’au-delà de l’objectif réglementaire du respect des normes sanitaires qu’il est obligatoire de respecter, les investissements engagées depuis près de vingt ans en Eure-et-Loir et qui vont se poursuivre pendant quelques années encore, vont conduire à une restructuration globale de l’alimentation en eau, qui bénéficiera à tous les consommateurs pour les décennies qui viennent.